L'anniversaire de Judit...

Publié le par Webmaster

"On n'a pas tous les jours 40 ans... ça nous arrive une fois seulement..."

 

Alors nous avons organisé une belle fête d'anniversaire pour Judit à EHM et surtout Hélène, lui a fabriqué une superbe boite à souvenirs avec une page de patchwork créée pour chacun des enfants qu'elle a jusqu'alors suivi à EHM.     Beaucoup d'émotion évidemment !  Voyez plutôt. . . 

anniv-JUDIT-groupe.jpg

Beaucoup étaient présents. . . Enfants, parents, frères, soeurs, assistantes et même "nos amies du mardi", les bénévoles Michelle et Marinette. 

JUDIT-ouvre-cado-alice.jpgALICE-CADEAU.jpg

Alice aussi avait préparé (avec Magali) SON cadeau pour Judit... 

anniv-JUDIT-osascr.jpganniv-JUDIT-juliette-mange.jpg

 

 anniv-JUDIT-romane-n.jpganniv-JUDIT-carine-nico.jpg

 

anniv-JUDIT-donne-cado.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Thomas 03/11/2013 19:45

Voyons le positif :
Remise du Prix des Explorateurs 2013 de la Société de Géographie à Etienne Hoarau, handicapé, pour son livre A contre-pied (éd. Mille Regards)



Le handicap, tout le monde en parle, les médecins, les spécialistes, les politiques… Tout le monde sauf les personnes victimes d’un handicap ! Le livre d’Etienne Hoarau comble ce manque. Et c’est
un témoignage sans précédent de courage, de réalisme. Aujourd’hui, conférencier sur le thème du handicap pour les entreprises du CAC 40 comme pour les collectivités locales, Etienne Hoarau reçoit
le prestigieux Prix des Explorateurs de la Société de Géographie, le 23 novembre, à Paris. Il lance une maison d’édition consacrée au voyage et au handicap et continue de travailler sur son projet
d’un lieu d’hébergement des SDF.



« Je me pose ce dimanche matin dans un café de Saint-Ouen, à proximité des puces. Vers midi, je m’apprête à repartir à vélo. En montant dessus, une main sur le guidon, une autre tenant les
béquilles, je me casse la figure. Une dame qui m’observait m’interpelle et me demande s’il est “bien raisonnable de faire du vélo dans mon état”. J’imagine que si je lui disais que j’ai traversé
comme ça l’Amérique du Sud et du Nord, elle me regarderait avec suspicion. Je préfère lui répondre par un sourire et partir. Les apparences ne disent rien de nos possibilités et de la force de nos
volontés. »

Atteint du syndrome de Little (handicap des jambes), Étienne Hoarau n'a pas toujours eu la mobilité de l'aventurier qu'il est devenu. Souvent immobilisé durant sa jeunesse pour raison
d'hospitalisations, il a choisi de partir parcourir le monde, principalement à vélo.

Le livre récompensé est un récit ponctué de rencontres qui invite à traverser l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord à vélo (Chili, Bolivie, Pérou et côte Ouest des USA : 7 000 km en 7 mois), puis
à prendre le Transsibérien en période hivernale et en béquilles. Des voyages qui résonnent comme autant de quêtes de l'autre, comme autant de quêtes de soi.

Pourquoi de tels voyages ? A cause d’une banale histoire d’amour qui finit mal, l’auteur part en colère pour vaincre son handicap. Après plusieurs mois, des nuits dehors par moins 20°, des chutes
et encore des chutes à vélo, des rencontres inoubliables de pauvres, d’enfants abandonnés ou de familles qui l’hébergent ; il comprend qu’il doit domestiquer et non vaincre son handicap.

Revenu en France, il poursuit son but d’ouvrir un centre pour SDF, tout aussi exclus qu’il le fut. Pour ce faire, ayant reçu de nombreux manuscrits sur le handicap, le voyage ou les parcours de
vie, il va commencer à éditer des livres sous le label Mille Regards.

Étienne Hoarau, né en 1977, atteint du syndrome de Little, handicapé moteur ayant effectué un parcours scolaire chaotique (entre difficultés d’intégration et hospitalisations), mais qui au final
s’est soldé par une traversée de l’Amérique du Sud et du Nord à vélo « normal » en 2003. Depuis, il continue à parcourir le monde à la rencontre d'hommes et de femmes qui sont témoins de vie
(Transsibérien en 2009, Cambodge à vélo en 2010).

ISBN : 9782954222806 – 256 p. (16 pages cahier photos) – 21 €

Guillaume Pierre 20/12/2011 22:04

Le sport est un vrai vecteur pour les enfants. Si ça peut vous intéresser, nous avons écrit un article sur le sport qui leur est dispensé directement à l'hôpital.
http://lefilpresse.wordpress.com/2011/12/20/le-sport-a-lhopital-pour-les-enfants-malades/ Bonne continuation!